Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lectures d'Hiver

Publié le par Club Lecture de Soultz

.

- ARDITI Metin  - L'enfant qui mesurait le monde (Bernard Grasset)
- BONDOUX Anne-Laure, MOURLEVAT Jean-Claude - Et je danse, aussi (Fleuve Editions)
- CECI Jean-Marc - Monsieur Origami (Gallimard)
- CLERMONT-TONNERRE Adelaïde (de) - Le dernier des nôtres (Grasset & Fasquelle)
- DUSAPIN Elisa Shua - Hiver à Sokcho (Zoe, ed.)
- DYLAN Bob - Chroniques (volume 1) (Fayard)
- FAYE Gaël - Petit pays (Bernard Grasset)
- FERNEY Alice - L'élégance des veuves (Actes sud)
- GOUNELLE Laurent  - Et tu trouveras le trésor qui dort en toi (Kero)
- GUENASSIA Jean-Michel - La valse des arbres et du ciel (Albin Michel)
- HUNZINGER Claudie - L'incandescente (Bernard Grasset)
- JONCOUR Serge - Repose-toi sur moi (Flammarion)
- LANG Luc - Au commencement du septième jour (Stock)
- MARINOPOULOS Sophie - Ecoutez-moi grandir (Les liens qui libèrent)
- MOTOYA Yukiko - Comment apprendre à s'aimer (Editions Philippe Picquier)
- N'DIAYE Marie - La Cheffe, roman d'une cuisinière (Gallimard)
- NOTHOMB Amélie - Riquet à la houppe (Albin Michel)
- OGAWA Itao – Le Jardin Arc-en-Ciel (Picquier)
- OLAFSDOTTIR Audur - Ava Le rouge vif de la rhubarbe (Zulma)
- SEURAT Alexandre - L'administrateur provisoire (Rouergue)

Des Livres à Ecouter :

- FERMINE Maxence – Neige (Arléa)
- FERNEY Alice - L'élégance des veuves (Audiolib)
- ZWEIG Stefan - Lettre d'une inconnue (Audiolib)

Notre prochaine réunion…. à la Médiathèque de Soultz…

Jeudi 16 février à 14h

en vous souhaitant de belles fêtes !!!

                                L’équipe de la médiathèque

Publié dans Sélection proposée

Partager cet article

AGUS Milena - Sens dessus dessous

Publié le par Club Lecture de Soultz

AGUS Milena  -  Sens dessus dessous (Liana Levi)

Une jeune étudiante de Cagliari observe la vie de son immeuble et le quotidien de ses occupants. D'origine modeste ou à l'aise financièrement, tous se croisent chaque jour : la famille Johnson qui occupe tout le dernier étage, surnommé Buckingham Palace, Anna, la femme de ménage, Alice, Giovannino et les autres.

On retrouve l’univers de Milena AGUS… Ici dans un immeuble ne Sardaigne des relations « sens dessus dessous » un récit lumineux plein de jolies extravagances…

Je me glisse dans le commentaire précédent. A lire !

Bof !

« Le pays des merveilles » c’est tout simplement la vie. J’ai passé un excellent moment en compagnie de ce roman que j’ai lu d’une traite, qui donne à sourire, qui donne à rire mais aussi à réfléchir.
Ça grince, ça se chamaille, ça se déchire, ça se rapproche, ça s’embrasse… A lire.

Lecture facile, agréable, mais je ne me suis pas attachée aux personnages.

De la profondeur sous l’apparente légèreté de cette histoire ! Lecture plaisante ; à lire…

Relations pas toujours simples entre les habitants d’un immeuble, je n’ai pas vraiment accroché.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

BARICCO Alessandro - La Jeune Epouse

Publié le par Club Lecture de Soultz

BARICCO Alessandro  -  La Jeune Epouse (Gallimard)

Italie, début du XXe siècle. A 18 ans, la Jeune Epouse doit se marier avec le Fils, d'après la volonté de leur famille. Arrivée d'Argentine, elle attend le retour d'Angleterre de son futur époux. La Fille la séduit et entreprend son éducation sexuelle, avec l'aide de la Mère et du Père, qui la conduit dans un lieu de prostitution. Le Fils ne revient toujours pas, mais elle persiste à attendre.

Abandon au bout d’une centaine de pages… J’avais aimé pourtant de précédent roman, mais je ne suis pas arrivée à « rentrer » dans cette histoire…

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

BLONDEL Jean-Philippe - Mariages de saison

Publié le par Club Lecture de Soultz

BLONDEL Jean-Philippe   -  Mariages de saison (Buchet/Chastel)

Pendant l'été 2013, Corentin travaille comme saisonnier. Vidéaste de mariage, il recueille les espoirs, les craintes, les joies et les questionnements des couples lors de cette journée particulière. Le jeune homme se retrouve face à ses propres choix professionnels et affectifs.

Chronique sur la vie contemporaine en province. Corentin et son parrain « les vidéastes » mettent en scène cette vie en province à travers 5 mariages de saison. Corentin ajoute en insertion parallèle des captations particulières comme dans un confessionnal. Agréable à lire.

Lecture facile et agréable malgré la succession de « clichés » !

Lecture plaisante, facile, mais on n’en retire pas grand-chose.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

CHEVALIER Tracy - A l'orée du verger

Publié le par Club Lecture de Soultz

CHEVALIER Tracy  -  A l'orée du verger (Table Ronde)

En 1838, dans l'Ohio, la famille Goodenough cultive des pommes. Ils sont confrontés aux aléas du temps qui met en péril leurs récoltes, à l'alcoolisme de Sadie, la mère, mais aussi aux rumeurs qui courent dans le village de Black Swamp. Des années plus tard, Robert quitte sa soeur Martha pour tenter sa chance dans l'Ouest et se lance dans le commerce de séquoias.

Belle écriture. J’ai beaucoup aimé les passages sur les passionnés des arbres. C’était une vie dure… mais le livre est plein d’espoir…

Toujours une très belle écriture, une histoire poignante dont on a envie de connaitre la suite du chemin de vie de nos personnages. D’autant plus émouvant quand on a eu la chance de visiter et d’admirer ses grands espaces américains. Magnifique.

Je me glisse dans les commentaires précédents. J’ai beaucoup aimé !

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

CLAUDEL Philippe - De quelques amoureux des livres

Publié le par Club Lecture de Soultz

CLAUDEL Philippe  -  De quelques amoureux des livres (Finitude)

P. Claudel dresse le portrait d'écrivains en puissance dont, pour des raisons prosaïques, pathétiques ou loufoques, les livres n'ont jamais vu le jour.

Un livre que l’on n’a pas envie de lâcher, mais que je me suis forcée à lire en plusieurs fois pour mieux le savourer et prolonger la lecture. Des histoires tour à tour drôles, touchantes ou plus dramatiques.  Comme quoi on n’a pas besoin d’écrire beaucoup pour toucher et raconter de bonnes histoires.

Textes courts, voire très courts, sur l’angoisse de la page blanche ; Histoire tour à tour drôles… ou carrément noires ! A déguster à petites doses, effectivement, pour nourrir l’imagination…
Parallèle : un petit roman de Maxence Fermine : Le Violon Noir.

On a souvent envie d’écrire mais tout le monde n’est pas écrivain. Sympa.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

DEGHELT Frédérique - Libertango

Publié le par Club Lecture de Soultz

DEGHELT Frédérique  -  Libertango (Actes Sud)

Luis, handicapé, a pour habitude de se réfugier dans la musique. Il croise dans sa jeunesse Astor Piazzolla et Lalo Schifrin, deux rencontres qui changeront sa vie, car il finira par devenir chef d'orchestre.

Le roman est une ode à la musique ; ou comment elle a sauvé un homme en transformant un handicapé en chef d’orchestre réputé. Sa vie et son énergie seront consacrées à la musique. A 80 ans Luis se confie à une jeune journaliste, Léa, qui désire réaliser une biographie filmée.
Roman posté par l’espoir, en surmontant les blessures de la vie.
Très bien documenté sur l’univers particulier de la musique… un peu dense peut-être…
A lire….

Abandon page 140
à la musique ; oui
Réflexion sur le handicap : oui
Lassant pour moi.

Les mélomanes doivent se régaler en lisant ce livre.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

DIALLO Thierno - Moi, Thierno, migrant clandestin de 15 ans

Publié le par Club Lecture de Soultz

DIALLO Thierno  -  Moi, Thierno, migrant clandestin de 15 ans (Sand)

 
Récit d'un jeune exilé clandestin, rescapé des massacres ayant suivi le coup d'Etat de 2009 en Guinée. Le jeune Guinéen arrive en France en 2010, dans un foyer pour migrants mineurs isolés et connaît une intégration scolaire réussie grâce à sa passion pour la langue française, une volonté farouche et l'aide de certains citoyens, fonctionnaires ou associations dans sa demande de papiers.

Parcours passionnant de ce jeune guinéen balloté par l’histoire de son pays et le nôtre… Touchant ! juste ! Eclairant, Tolérant !   A inviter (Alsacien)

Intéressant à lire.

L’enfer en Guinée, un itinéraire catastrophique… jusqu’à Strasbourg où le ciel s’éclaircit pour ce si jeune homme. Un témoignage à lire.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

DIDIERLAURENT Jean-Paul - Le reste de leur vie

Publié le par Club Lecture de Soultz

DIDIERLAURENT Jean-Paul  -  Le reste de leur vie (Au Diable Vauvert)

 
Manelle est aide à domicile, elle s'occupe des vivants. Ambroise est thanatologue, il rend la mort présentable. C'est le vieux Samuel, un vivant presque déjà mort, qui va permettre leur rencontre, au fil de hasards qui n'en sont pas. D'une ville de province à une autre, un road trip en corbillard, macabre mais joyeux, se met en place, à la recherche d'un improbable retournement qui puisse prendre de revers l'issue fatale annoncée. L'intimité des gens âgés, les maisons de retraite, le vieillissement, la maladie incurable, l'effondrement des corps, la mort, la morgue... De ces éléments graves au centre de nos vies, Jean-Paul Didierlaurent tire un conte moderne optimiste et incroyablement régénérant, qui se révèle une ode à la vie, à l'image de son personnage Ambroise, le thanatologue amoureux des vivants.
 
 

Un conte de fée… qui se lit avec bonheur… On retrouve le style fluide ponctué d’humour propre à l’auteur. Et pourtant il est question de mort, de malade, de solitude, de vieillesse… Un très beau tour de force !

Charmant, belle lecture d’été lumineuse et pleine d’optimisme l’écriture est simple et fluide ce qui rend la lecture agréable. J’ai particulièrement apprécié les passages relatifs au métier de Manuelle.     Un joli regard sur la vieillesse.

Ce nouveau roman confirme le bien que je pensais de l’auteur. Un livre sympathique. D’un sujet grave, il arrive à nous faire sourire. On suit avec tendresse dans leur improbable périple…

Beaucoup d’humanité et de tendresse dans ce très joli roman, qui traite pourtant de sujets que la plupart des gens préfèrent ignorer… Lumineux !

Le début est un peu « lourd », mais la fin ressemble à un conte de fée.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

FERMINE Maxence - Zen

Publié le par Club Lecture de Soultz

FERMINE Maxence   -  Zen (Editions Michel Lafon)

Un roman poétique mêlé à l'art de la calligraphie.

Un beau livre sur ma simplicité, la méditation, la beauté du geste « ici la calligraphie ». Un livre plein de « sensualité » : nos sens sont éveillés (les odeurs, la vue, les bruits…). J’aime lorsque Maxence Fermine fait court, lorsqu’il va à l’essentiel…

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>