Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lectures Printanières...

Publié le par Club Lecture de Soultz

.

- BESSON Philippe ~ Arrête avec tes mensonges (Julliard)
- BOYSSON Emmanuelle de ~ Les années Solex (Editions Héloïse d'Ormesson)
- BURE Véronique de ~ Un clafoutis aux tomates cerises (Flammarion)
- De LUCA Erri ~ La nature exposée (Gallimard)
- DECOIN Didier ~ Le bureau des jardins et des étangs (Stock)
- GRUESO Natalio ~ La soledad (Presses de la Cité)
- HUGHES Kathryn ~ Il était un secret (Calmann-Lévy)

- GYASI Yaa ~ No Home (Zulma)
- HEIM Alain ~ La mathématique des Anges (Edilivre)
- HUGHES Kathryn ~ Il était un secret (Calmann-Lévy)
- JAUREGUI, Eduardo~ Conversations avec mon chat (Presses de la Cité)
- KLEM Victoria ~ La traversée du Sambatyon (Éditions Sépia)
- LENOIR Frédéric ~ Cœur de cristal (Pocket)
- MAKINE Andreï ~ L'archipel d'une autre vie (Seuil)
- MCCORMACK Eric ~ Le nuage d'obsidienne (Christian Bourgois éditeur)
- MONTERO Rosa ~ La chair (Métailié A.-M.)
- MURGIA Michela ~ Leçons pour un jeune fauve (Seuil)
- POSTEL Jean-Philippe ~ L'affaire Arnolfini : enquête sur un tableau de Van Eyck (Actes sud)
- RIGHETTO Matteo ~ Ouvre les yeux (La dernière goutte)
- SEKSIK Laurent ~ Romain Gary s'en va-t-en guerre (Flammarion)
- SWIFT Graham ~ Le dimanche des mères (Gallimard)
- TESSON Sylvain ~ Sur les chemins noirs (Gallimard)



- SCHOCH, Raymond ~ Alsace graffiti (Shoot & print)

- SCHULLER Jacqueline ~ Mulhouse : Murs peints et Street Art (JDM Editions)

Notre prochaine réunion…. à la Médiathèque de Soultz…

Jeudi 6 Juillet à 14h

Bonne Lecture !

                                L’équipe de la médiathèque

Publié dans Sélection proposée

Partager cet article

Repost 0

FAYE Gaël - Petit pays

Publié le par Club Lecture de Soultz

FAYE Gaël - Petit pays (Bernard Grasset)

 

Malgré la gravité du sujet, ce livre est un petit bijou par la belle écriture légère et sensible. J’ai beaucoup aimé.

Encore un très beau « Goncourt des lycéens » bien écrit, douloureux, lu d’une traite ! Très bon 1er roman.

Un livre très fort, la guerre et ses absurdités vues par les yeux d’un enfant. Très bien écrit … Un bon Goncourt effectivement.

Une fois de plus, les lycéens ont effectué un choix excellent ! très beau récit.

Je confirme, très bien écrit un récit lumineux sur un sujet difficile. Il y a beaucoup de pudeur de nostalgie et de tendresse dans l’écriture.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

Repost 0

ARDITI Metin - L'enfant qui mesurait le monde

Publié le par Club Lecture de Soultz

ARDITI Metin  - L'enfant qui mesurait le monde (Bernard Grasset)

Sur une petite île grecque dévastée par la crise où un projet d'hôtel met la population en émoi, Eliot, un homme vieillissant dont la fille est morte, se lie d'amitié avec le petit Yannis, un enfant autiste qui passe son temps à faire des calculs. Il lui raconte la vie des dieux de la mythologie, leurs passions et leurs forfaits.

Très jolie histoire que cet amour de tout un village pour un enfant pas comme les autres. Et cette merveilleuse rencontre entre l’enfant et le vieil homme. Se lit facilement, petit chapitre par petit chapitre… très agréable.

Belle histoire empreinte d’humanité et de positivité malgré le contexte. A lire… J’étais surtout intéressée par les problèmes politico-économiques de la Grèce qu’on retrouve dans ce livre. Grand-Hôtel ou école pour une élite ? Quel projet choisir ?

Les deux aspects sont bien analysés et s’intercalent pour une agréable lecture.

 

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

Repost 0

BONDOUX Anne-Laure, MOURLEVAT Jean-Claude - Et je danse, aussi

Publié le par Club Lecture de Soultz

BONDOUX Anne-Laure, MOURLEVAT Jean-Claude - Et je danse, aussi (Fleuve Editions)

Pierre-Marie est un écrivain en panne d'inspiration. Adeline est une fervente lectrice qui a beaucoup de choses à lui dire. Leur rencontre par mots interposés change leur vie et les révèle à eux-mêmes.

Un livre sympathique.

Se lit très bien, pétillant, très frais, original !

Lecture délicieuse qui fait du bien, on passe un bon moment. Ton léger pour parler des choses importantes (amour, amitié, désillusions, pertes…)

Une correspondance par mail qui fait un livre à déguster ! L’originalité, le style, le dénouement. J’ai adoré !

Un roman qui fait du bien ! J’adore !

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

Repost 0

CECI Jean-Marc - Monsieur Origami

Publié le par Club Lecture de Soultz

CECI Jean-Marc - Monsieur Origami (Gallimard)

A 20 ans, Kurogiku tombe amoureux d'une femme et quitte le Japon pour la retrouver. Il s'installe en Toscane, où il vit en ermite durant quarante ans. Il s'adonne à l'art du washi, papier artisanal japonais, dans lequel il plie des origamis. Quand un horloger arrive avec le projet de fabriquer une montre avec toutes les mesures du temps disponibles, Monsieur Origami est troublé.
Premier roman.

Excellent. Le dépouillement est fascinant.

Difficile à décrire. Ça se lit et ça se savoure. Belle sagesse.

Ambiance japonaise… lecture douce… zénitude… poème… A lire

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

Repost 0

DUSAPIN Elisa Shua - Hiver à Sokcho

Publié le par Club Lecture de Soultz

DUSAPIN Elisa Shua - Hiver à Sokcho (Ed. Zoe)

A Sokcho, petit port de Corée du Nord, une jeune Franco-Coréenne rencontre un auteur de bande dessinée. Venu de Normandie, il cherche l'inspiration. Au coeur de l'hiver, une attirance se tisse entre eux.
Prix Robert Walser 2016, prix SGDL Révélation 2016, prix Régine Deforges 2017.
Premier roman.

Une histoire d’apparence simple, l’écriture sobre et belle, qui met l’accent sur les difficultés de communication entre une femme et un homme de cultures différentes ; le lien tente de s’établir entre le dessin et la cuisine, au cœur de l’hiver à Sokcho, station balnéaire de la Corée du Sud, désertée en hiver. Un prix mérité pour cette toute jeune auteure ! A lire !

Sokcho petit ville froide et triste l’hiver à la frontière des deux Corées. C’est le décor de la rencontre entre un dessinateur de BD français et une jeune franco-Coréenne une employée dans l’hôtel où il prend pension. On rentre délicatement dans cette relation sincère mais remplie de non-dits. L’héroïne découvre une autre culture… et se découvre elle-même ; j’ai aimé ce récit.

Une histoire particulière entre deux êtres différents par la culture mais semblables par leurs sentiments. Une peinture délicate, telle une estampe japonaise, de ce monde gris et triste, dans cette petite ville déserte. Emouvant et un peu triste.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

Repost 0

CLERMONT-TONNERRE Adelaïde (de) - Le dernier des nôtres

Publié le par Club Lecture de Soultz

CLERMONT-TONNERRE Adelaïde (de) - Le dernier des nôtres (Grasset & Fasquelle)

Werner Zilch, adopté par un couple de la classe moyenne, tombe sous le charme de Rebecca Lynch, jeune artiste et riche héritière. Leur amour fou les conduit dans New York en pleine effervescence, au temps de Warhol, Patti Smith et Bob Dylan. Mais, à leur première rencontre, la mère de Rebecca s'effondre en voyant son visage.

Prix Filigranes 2016, Grand prix du roman de l'Académie française 2016.

Trop de « pub » autour de ce roman couronné « Grand prix du roman de l’académie française » !!!

J’ai énormément aimé ce livre. Un vrai roman. Une histoire dense et bien ficelée on est triste quand arrive la fin !!!

L’histoire en elle-même est passionnante. Mais je n’ai pas aimé l’écriture.

J’ai moi aussi beaucoup aimé ce livre. Quand on le prend on a du mal à s’arrêter…

Un roman qui fait se croiser deux époques : les années 45 et les années 70 et deux lieux : l’Allemagne et l’Amérique. Les personnages sont attachants et l’histoire nous intrigue de telle façon qu’on n’arrive pas à lâcher le livre et ce jusqu’à la dernière page.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

Repost 0

FERNEY Alice - L'élégance des veuves

Publié le par Club Lecture de Soultz

FERNEY Alice - L'élégance des veuves (Actes Sud)

Dévidoir d'une série de destins de femmes confisqués par les règles de la société conservatrice et bourgeoise du début du XXe siècle, ce roman dénonce la redoutable transmission de valeurs mortifères de génération en génération.

Adapté au cinéma en 2016.

J’ai préféré le film

Portraits émouvants de femmes du début du XXe siècle. Une sorte d’hommage à nos aïeules ; un très beau livre…

Magnifique livre. Récit émouvant. Belle écriture.

Belle écriture !

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

Repost 0

GOUNELLE Laurent - Et tu trouveras le trésor qui dort en toi

Publié le par Club Lecture de Soultz

GOUNELLE Laurent  - Et tu trouveras le trésor qui dort en toi (Kero)

Alice, une conseillère en communication dynamique, retrouve Jérémie, son ami d'enfance, devenu prêtre de campagne. La jeune femme décide de mettre à profit son expérience pour aider le curé à faire revenir à l'église les villageois qui se désintéressent de la religion. Athée, Alice trouve dans la spiritualité des réponses et une vérité qu'elle ne soupçonnait pas.

Lecture agréable. Paroles de sagesse ; l’Eglise doit aller vers un changement profond : « sola scriptuera » … (l’écriture seule !)

Quête de la clé de l’épanouissement de l’homme à travers une histoire bâtie sur la rencontre improbable entre un prêtre de campagne et une conseillère en communication. A lire.

Toujours un plaisir de lire cet auteur. Lui nous permet d’entrevoir une dimension autre de tous ces mouvements spirituels. Très enrichissant et nous permet d’entrevoir ce qu’est notre ego, toute une histoire… vers l’amour, le vrai.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

Repost 0

GUENASSIA Jean-Michel - La valse des arbres et du ciel

Publié le par Club Lecture de Soultz

GUENASSIA Jean-Michel - La valse des arbres et du ciel (Albin Michel)

Juin 1890, à Auvers-sur-Oise. Marguerite Gachet a 19 ans quand son père, médecin, reçoit en consultation Vincent Van Gogh, peintre désargenté. Cette rencontre, à travers sa passion naissante pour le peintre, lui ouvre le monde des arts et confirme son rêve d'entrer aux Beaux-Arts, malgré l'opposition de son père.

Bien. A lire.

Une « exofiction » intéressante !

Je me suis vite ennuyée. Marguerite Gachet est une jeune fille qui étouffe dans cette fin de siècle…moi aussi je me suis sentie étouffée… par ce récit.

Terrible. Ecriture faible.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>