Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PERA, Pia - Ce que je n'ai pas encore dit à mon jardin

Publié le par Club Lecture de Soultz

PERA, Pia - Ce que je n'ai pas encore dit à mon jardin (Arthaud)

Se sachant condamnée, P. Pera, souffrant d'une maladie neuro dégénérative, découvre le poème d'E. Dickinson qui donne son titre à cet essai. Créatrice de son jardin en Toscane, elle trouve son havre de paix dans ces vers sur le jardinier et la mort. Avant de décéder dans sa propriété, elle se rapproche de plus en plus de son jardin et s'y réfugie, profitant jusqu'au bout de la beauté de la nature.

 

Quels magnifiques instants de poésie ! J’ai dévoré cette œuvre… Pia Pera donne à réfléchir et ne laisse pas indifférente. Authentiques, sincères, braves et pleine de vérité ces lignes témoignent de son sentier vers la mort avec beauté. Merci.

L’auteure atteinte d’une grave maladie nous entraine dans son quotidien qu’elle supporte grâce à son jardin et le ravissement qu’il lui procure. C’est triste et grave au fur et à mesure qu’elle approche de l’issue fatale.

Ecriture au jour le jour, émotion et ravissement sont liés. Beau journal de sa vie.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

SABATINO, Mirko - L'été meurt jeune

Publié le par Club Lecture de Soultz

SABATINO, Mirko - L'été meurt jeune (Denoël)

Italie, 1963, dans un petit village des Pouilles. Primo, Mimmo et Damiano, âgés de 12 ans, sont des amis inséparables. Déjà tributaires d'un passé familial difficile, les garçons subissent le harcèlement d'une bande d'adolescents. Suite à une rixe violente, ils font un pacte de sang : si l'un d'eux ou un de leurs proches est victime d'une agression, ils se vengeront. Premier roman.

 

Sous un soleil écrasant d’un petit village des Pouilles dans les années 60, trois garçons d’une douzaine d’année, liés par une amitié indéfectible : un pacte pour le meilleur et pour le pire. Au fil des pages, que l’on a jusqu’au bout envie de tourner, le récit devient de plus en plus sombre. J’ai beaucoup aimé. Un roman fort, palpitant, émouvant. A lire !

Dans les Pouilles, Primo, Mimmo et Damiano trois garçons, vivent leur jeunesse. A force de subir les brimades des autres ados, ils décident de ne plus se laisser faire. Mais la fin du roman est terrible… Bel écriture. A lire.

Trois mômes bagarreurs, attachants, hauts en couleurs font un pacte « à la vie, à la mort » source d’un crescendo de violence aux conséquences funestes. Excellente !

Un roman dense, noir et bien écrit qui va crescendo… jusqu’au bout du « pacte ».

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

SEYMAN, Ingrid - La petite conformiste

Publié le par Club Lecture de Soultz

SEYMAN, Ingrid - La petite conformiste (Philippe Rey)

Esther vit dans une famille plutôt extravagante : une mère anticapitaliste, un père juif pied-noir angoissé, un frère hyperactif et des grands-parents farfelus. Son quotidien est bouleversé le jour où ses parents, pleins de contradictions, décident de l'inscrire dans une école catholique, située dans un quartier de la haute bourgeoisie marseillaise. Premier roman.

 

Se lit facilement.

Roman qui a première vue, semble « loufoque », mais qui interroge la « normalité ». A lire…

De lecture facile ce roman est à la fois plein d’humour et pourtant si grave. A lire.

Un ton enjoué pour un roman qui finit par noircir au fil des pages jusqu’à un dénouement tragique.

 

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

SHIMAZAKI, Aki - L'ombre du chardo

Publié le par Club Lecture de Soultz

SHIMAZAKI, Aki - L'ombre du chardon : Azami (1), Hôzuki (2), Maïmaï (5) (Actes Sud)

 

 

 

Très agréable, écriture fine et délicate. Vie d’une famille japonaise.

Une belle lecture et une histoire qu’on suit facilement. C’est la vie ! L’amour en cage = physalis.

Histoire attachante et facile à lire, dans le « style » japonais où beaucoup de choses sont suggérées.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

SPITZER, Sébastien - Le cœur battant du monde

Publié le par Club Lecture de Soultz

SPITZER, Sébastien - Le cœur battant du monde (Albin Michel)

1860. Une grave crise économique touche l'Angleterre, plongeant Londres dans la misère, l'insurrection et l'opium. Freddy, un bâtard recueilli par Charlotte, une Irlandaise fuyant la famine, grandit là, tandis que sa mère adoptive vole et se prostitue pour l'élever, lui cachant qu'il est le fils de Karl Marx. Tandis que son père théorise le communisme, Freddy rejoint la lutte armée irlandaise.

 

Dans son 1er roman, l’auteur nous mettait en lumière la terrifiante situation de Magde Gobbels, fille honteuse d’un juif ! Cette fois, il relate un fait réel : l’histoire du bâtard de K. Marx, écarté dès sa naissance. Les irlandais fuient la famine. Freddy, issu des amours adultères de K.Marx est recueilli par Charlotte, si tendre et courageuse… Une belle réussite, ce roman.

On apprend beaucoup, on revisite une époque (1860), une capitale : Londres et sa misère, un contexte historique. L’auteur nous entraine dans le fondement du communisme par Karl Marx et son ami Engels. …et puis on s’attache à Charlotte, courageuse irlandaise qui va élever en toute discrétion Freddy le fils illégitime de K. Marx, rejeté par son père. Un livre très intéressant et enrichissant.

Sur fond d’histoire vraie, un roman qu’on ne lâche plus ! A lire…

 

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

TOEWS, Miriam - Ce qu'elles disent

Publié le par Club Lecture de Soultz

TOEWS, Miriam - Ce qu'elles disent - Buchet/Chastel

Entre 2005 et 2009, des femmes de la colonie mennonite de Manitoba en Bolivie ont été battues et violées. L'auteure évoque ce fait divers qui a secoué cette communauté isolée de chrétiens baptistes. En l'absence des hommes partis à la ville, huit femmes se réunissent en secret dans un grenier à foin. Analphabètes, elles changent leur destin avec l'aide de l'instituteur, qui écrit leurs récits.

Difficile d’entrer dans l’histoire. Histoire terrible de femmes. Récit confus. Je ne termine pas.

Ecriture originale, histoires terribles et vraies de femmes courageuses. J’ai bien aimé ce livre.

Je ne peux commencer ce livre et je ne le termine pas.

Livre basé sur des faits réels décrits par un homme suivant les échanges d’une assemblée de femmes et filles victimes d’agressions sexuelles au sein d’une communauté mennonite. Le sujet est terrible mais traité au travers des doutes de ces femmes envers leurs croyances.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

VANN, David - Un poisson sur la lune

Publié le par Club Lecture de Soultz

VANN, David - Un poisson sur la lune (Gallmeister)

Dans ce roman en partie autobiographique, l'auteur campe un personnage au bord du suicide, James Vann, voyageant muni de son revolver pour retrouver sa famille en Californie. Ses parents, son frère cadet, son ex-femme et ses enfants, tous s'inquiètent pour lui et tentent de le ramener à la raison, dévoilant au passage leurs propres fragilités.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

Lectures d'Hiver

Publié le par Club Lecture de Soultz

 

- APPANAH, Nathacha - Le ciel par-dessus le toit (Gallimard)

- BEREST, Claire - Rien n'est noir (Stock)

- COULON, Cécile - Une bête au paradis - (L'iconoclaste)

- COURNUT, Bérengère - De pierre et d'os (le Tripode)

- DARRIEUSSECQ, Marie - La mer à l'envers (P.O.L.)

- DORCHAMPS, Olivier - Ceux que je suis (Finitude)

- DURAND, Jacky - Le cahier de recettes (Stock)

- FAVIER, Emmanuelle - Virginia (Albin Michel)

- GOUGAUD, Henri - Le jour où Félicité a tué la mort (Albin Michel)

- GRANNEC, Yannick - Les simples (Anne Carrière)

- HAYAT, Philippe - Où bat le cœur du monde (Calmann-Lévy)

- KOSZELYK, Alexandra - A crier dans les ruines (Forges de Vulcain)

- MANYIKA, Sarah Ladipo - Comme une mule qui apporte une glace au soleil (10/18)

- MIZUBAYASHI, Akira - Âme brisée (Gallimard)

- O'BRIEN, Edna - Girl (Sabine Wespieser)

- OFFUTT, Chris - Nuits Appalaches (Gallmeister)

- OLAFSDOTTIR, Audur Ava - Miss Islande (Zulma)

- PERA, Pia - Ce que je n'ai pas encore dit à mon jardin (Arthaud)

- RINGLAND, Holly - Les fleurs sauvages (Mazarine)

- SABATINO, Mirko - L'été meurt jeune (Denoël)

- SEYMAN, Ingrid - La petite conformiste (Philippe Rey)

- SHIMAZAKI, Aki - Azami (L'ombre du chardon 1) (Actes Sud)

- SHIMAZAKI, Aki - Hôzuki (L'ombre du chardon 2) (Actes Sud)

- SHIMAZAKI, Aki - Maïmaï (L'ombre du chardon 5) (Actes Sud)

- SPITZER, Sébastien - Le cœur battant du monde (Albin Michel)

- TOEWS, Miriam - Ce qu'elles disent - Buchet/Chastel

- VANN, David - Un poisson sur la lune (Gallmeister)

 

Notre prochaine réunion à la Médiathèque de Soultz…

 

Jeudi 13 Février 2020 à 14h

 

en vous souhaitant de belles fêtes !

Léquipe de la Médiathèque                             

Publié dans Sélection proposée

Partager cet article
Repost0

ALTMANN Andres - La vie de merde de mon père, la vie de merde de ma mère et ma jeunesse de merde à moi

Publié le par Club Lecture de Soultz

ALTMANN Andres - La vie de merde de mon père, la vie de merde de ma mère et ma jeunesse de merde à moi (Actes Sud)

A Altötting, haut lieu de pèlerinage catholique en Bavière, dans les années 1950 et 1960, un enfant est le bouc émissaire de son père. Ce dernier a été psychologiquement détruit par la guerre et a pour habitude de frapper son fils jusqu'à le laisser inanimé. Sa mère, trop faible pour protéger ses enfants, sombre dans la dépression.

 

Un homme revenu de la guerre traumatisé et détruit par les horreurs qu’il a vécues, fait vivre sa famille et un fils en particulier (l’auteur) dans la violence et la terreur. J’ai failli arrêter plusieurs fois, mais finalement je l’ai lu jusqu’à la fin pour savoir comment l’auteur avait réussi à se reconstruire.

Le titre de ce livre m’a d’abord repoussé, puis attiré, au point que je l’ai dévoré. Comme sa mère et l’un de ses frères, Andréas a donc été un enfant martyrisé. Le bourreau, son père ancien SS, a fait souffrir toute la famille. Ce livre aurait pu être repoussant. Ce n’est pas le cas, car l’auteur contrebalance le récit des violences endurées par des instants plus dérisoires et presque drôles. Quel courage !

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

BONDOUX Anne-Laure - Valentine : ou la belle saison (Fleuve Editions)

Publié le par Club Lecture de Soultz

BONDOUX Anne-Laure - Valentine : ou la belle saison (Fleuve Editions)

Valentine, une écrivaine divorcée de 48 ans, décide de partir se ressourcer dans la maison de sa mère, Monette, loin de Paris. L'arrivée de son frère Fred et la découverte d'anciennes photos de classe barrées de coups de marqueur perturbent sa retraite. Elle décide alors de réinventer la deuxième moitié de sa vie.

 

Avec son écriture agréable A.L. Bondoux nous emmène à rencontrer une fratrie qui traverse des épreuves pour mieux revivre. C’est revigorant et plein d’espoir.

Lecture très agréable pour ces dernières belles journées estivales.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>