Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JOSSE, Gaëlle - Ce matin-là

Publié le par Club Lecture de Soultz

JOSSE, Gaëlle - Ce matin-là (Noir sur Blanc)

Clara est une jeune femme dynamique de 32 ans, socialement épanouie, qui abandonne du jour au lendemain son travail dans une société de crédit. Désireuse de donner un sens nouveau à sa vie, elle est alors confrontée au bouleversement de ses habitudes sociales, familiales, amicales et amoureuses.

 

Excellent ! Une réalité disséquée au scalpel sans pathos.

Un roman qui nous tient en haleine de la première à la dernière page.
Un bonheur de lecture : Clara, l’héroïne, fait de sa lectrice sa confidente, et nous avons de l’empathie pour ce personnage, faible et fort à la fois. Roman en 5 parties, scandées par la comptine « nous n’irons plus au bois »

Récit très palpitant, description très juste, comment ne pas aimer.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

KERNINON, Julia - Liv Maria

Publié le par Club Lecture de Soultz

KERNINON, Julia - Liv Maria (L'iconoclaste)

Née sur une île bretonne d'une mère tenancière de café et d'un père marin norvégien, Liv Maria est envoyée à l'âge de 17 ans à Berlin. Après la mort de ses parents dans un accident de voiture, elle s'invente une existence libre en Amérique du Sud avant de s'ancrer dans une histoire de famille paisible en Irlande, où elle donne naissance à deux enfants. Mais la jeune femme reste insaisissable.

 

Un très beau roman, à l’écriture lumineuse. Le destin d’une femme forte, mais rongée par un secret… De très beaux passages sur les livres…

Un destin de femme… un secret… l’écriture porte ce destin… raconte la vie de Liv Maria Christensen… le poids d’un secret… les choix… les interrogations… Un bon moment de détente !

Très beau portrait singulier d’une femme forte mais fragile, libre mais emprisonnée dans un lourd secret malgré elle. Cette jeune auteure a une très belle plume. Livre lu d’une traite

Excellent !

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

KHOURY-GHATA, Vénus - Ce qui reste des hommes

Publié le par Club Lecture de Soultz

KHOURY-GHATA, Vénus - Ce qui reste des hommes (Actes Sud)

Diane, une femme âgée, se rend dans une boutique de pompes funèbres pour acheter une concession. Seul un emplacement prévu pour deux cercueils est en vente. Elle recherche parmi les hommes qui l’ont aimée celui qui serait prêt à devenir son compagnon du grand sommeil.

 

Deux amies inséparables, Hélène et Diane. Deux veuves, chacune trompait sa solitude à sa façon. Hélène cherche un homme pour son lit. Diane, un mort pour lui tenir compagnie dans sa tombe à deux places.
Vénus KG décrit la solitude et le deuil avec humour et dérision. Un très bon moment de lecture.

J’ai beaucoup ri grâce à ce roman. Ces femmes sont drôles et bien vivantes malgré le sujet de la mort qui est souvent évoqué. J’ai beaucoup aimé.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

LUTZ, Philippe - Les années vertes

Publié le par Club Lecture de Soultz

LUTZ, Philippe - Les années vertes (Médiapop)

A la fin des années 1970, Gilles et Anne quittent leur vie en ville pour s'installer dans une ferme de la vallée vosgienne. Ils ont pour nouveaux voisins Alex, éleveur de moutons, sa soeur Laura, artiste peintre et Vincent, un ancien maoïste. Ce groupe de jeunes vit le retour à la terre et partage une vie communautaire. L'ouverture d'une mine d'uranium les plonge dans la lutte écologiste.

 

Récit d’une époque pleine d’espoirs pour certains. Une bande d’amis expérimentant le retour à la terre. Se lit sans plus, pour moi.

Roman à mettre en perspective avec les combats écologiques actuels… et des échecs.

 

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

SHIMAZAKI, Aki - Suzuran / Sémi

Publié le par Club Lecture de Soultz

SHIMAZAKI, Aki - Suzuran (Actes Sud)

Ce roman, le premier d'une nouvelle série d'Aki Shimazaki, nous invite à connaître Anzu - une femme dans la trentaine qui élève seule son garçon -, ses parents vieillissants, son ex-mari, son futur beau-frère de qui elle rêve secrètement, et surtout sa soeur, séduisante, ambitieuse, ayant tout pour être heureuse, sauf le bonheur d'être habitée par une passion.

 

Bof

Anzu nous fait entrer dans son quotidien immuable avec au centre son fils, Tôru et sa passion pour son art, la céramique. Mais la vie nous réserve des surprises. Et sur fond d’ambiance japonaise. Le roman prend un tournant inattendu. Beau texte, plein de retenue, qui sonne juste.

Tout à fait d’accord.

 

SHIMAZAKI, Aki - Sémi (Actes Sud)

Tetsuo et Fujiko Niré sont mariés depuis plus de quarante ans lorsqu'ils entrent en maison de retraite, du fait de la maladie d'Alzheimer de Fujiko. Un matin, elle ne reconnaît plus son époux. D'abord bouleversé, ce dernier entreprend de reconquérir celle qui pense que cet étranger est seulement son fiancé.

 

Histoire touchante, récit factuel, sobre et élégant.

Récit émouvant sur la maladie d’Alzheimer. A lire

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

SIMONNOT, Maud - L'enfant céleste

Publié le par Club Lecture de Soultz

SIMONNOT, Maud - L'enfant céleste (Éditions de l'Observatoire)

Célian est un garçon rêveur que l'école ennuie. Après une rupture amoureuse, sa mère Mary l'emmène sur une île de la mer Baltique où, à la Renaissance, l'astronome Tycho Brahe redessina la carte du ciel. Ensemble, ils explorent le monde sauvage de l'île de Ven pour trouver un remède à leurs blessures.

 

Un enfant rêveur qui a du mal à l’école. Sa mère qui sort d’une rupture amoureuse. Ensemble, ils partent sur une île, pour se retrouver en quelque sorte… La nature est omniprésente. Ainsi que la présence de l’astronome Tycho Brahe et même Shakespeare. Un très beau récit, plein de poésie et de charme…

Célian a du mal à se concentrer à l’école. Sa mère vit une rupture amoureuse. Elle décide de partir avec lui sur une île légendaire de la mer Baltique ; et petit à petit en découvrant ces paysages qui ont servi à la légende d’Hamlet… leurs blessures s’effacent peu à peu. Agréable à lire.

Nature sublimée, grâce à l’environnement, Marie et Célian retrouvent un avenir serein. Belle lecture.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

SIZUN, Marie - La maison de Bretagne

Publié le par Club Lecture de Soultz

SIZUN, Marie - La maison de Bretagne (Arléa)

Claire, Parisienne bientôt quinquagénaire, prend une semaine de vacances pour vendre la maison familiale du Finistère. Seule, elle n'en a plus l'usage et les souvenirs qui se rattachent à ce lieu sont loin d'être heureux pour elle. A son arrivée, une surprise l'attend qui bouleverse ses projets et lui offre une occasion de faire le point sur elle-même et ses proches.

 

Décidée à vendre sa maison de Bretagne, Claire s’y rend pour régler ce problème. Mais une surprise l’attend en arrivant. Roman qui débute par une énigme policière, va permettre à Claire de se remettre en question tout en s’interrogeant sur son enfance jusqu’à ce jour de découverte… Bien écrit. J’ai beaucoup aimé lire ce roman.

Très agréable à lire. Un retour sur le passé pour mieux comprendre les autres et mieux se connaître pour enfin recréer des liens.

Belle lecture. Souvenirs heureux et malheureux et un avenir réconciliés.

« Je n’ai pas accroché ». Le personnage du livre me déplait. Pour moi, le personnage principal est la maison, située dans un environnement que j’affectionne.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

VALDES, Zoé - Les muses ne dorment pas

Publié le par Club Lecture de Soultz

VALDES, Zoé - Les muses ne dorment pas (Stock)

En 2019, la romancière a eu l'opportunité de passer une nuit dans le musée Thyssen-Bornemisza, à Madrid. Elle relate cette expérience en mêlant fiction et réalité. Le premier récit met en scène une jeune modèle posant pour Balthus et le second évoque Renée Monchaty, amante de Pierre Bonnard, qui se suicide par dépit amoureux en 1925.

 

J’ai aimé : l’originalité de l’intrigue et l’envie que m’a donné ce livre de découvrir les peintres Balthus et Bonnard.
J’ai moins aimé le style de l’écriture, très simple et le changement de nom de la narratrice en cours de lecture en 1926 et 2019 (Maria/Zoé)

La série « Ma nuit au musée » est très riche et me plaît beaucoup. J’ai beaucoup aimé cette rencontre des muses dans le musée Thyssen-Bornemisza à Madrid, la déambulation de Maria à travers sa vie, l’œuvre de Balthus, celle de Bonnard, et le beau Serge, lien entre les deux. Beaucoup apprécié l’onirisme dans la dernière partie. Un texte à lire.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

VLUGT, Simone van der - La fabrique

Publié le par Club Lecture de Soultz

VLUGT, Simone van der - La fabrique (Philippe Rey)

Amsterdam, 1892. A la mort de ses parents, Lydia, issue d'une famille bourgeoise, apprend que son père voulait créer une fabrique de fromages. Malgré les difficultés, la jeune femme concrétise le projet, aidée d'un fermier, Huib Minnes, avec qui elle vit une idylle secrète. Anvers, 1914. Nora, fille unique de Lydia, se fâche avec sa mère au sujet de l'identité de son père et s'enfuit en Belgique.

 

Une lecture intéressante et agréable qui nous parle de la difficile émancipation des femmes à cette époque. Un amour impossible à cause des différences de classe sociale. J’ai aimé.

Beau roman d’amour et historique. La cause des femmes décrite avec lucidité. Tout ce qu’il reste à conquérir, entre 1892 et 1915, aux pays-bas et en Belgique.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

ARDONE, Viola - Le train des enfants

Publié le par Club Lecture de Soultz

ARDONE, Viola - Le train des enfants (Albin Michel)

1946, Naples. Amerigo quitte son quartier natal comme de nombreux enfants défavorisés du sud de l'Italie, suite à une campagne de lutte contre la pauvreté menée par le parti communiste. Il part vivre quelques mois dans une famille de Bologne. Loin de ses repères et de sa mère Antonietta, le jeune garçon tente de s'intégrer dans ce nouveau monde. Prix de l’Union Interalliée 2022 (roman étranger).

 

Naples, après la guerre, une association communiste organise le déplacement d’enfants du Sud vers le Nord, beaucoup plus prospère.
Amérigo va quitter sa mère et sa vie misérable. Pour un temps, il est accueilli dans une famille aisée et aimante. Un choc ! Que va-t-il choisir. Une fin à imaginer. Un très beau livre.

Très beau livre. Rivalité Sud-Nord.

Un très beau livre en effet. Un épisode de l’histoire italienne méconnu. Un livre qui parle de l’enfance… dans un quartier très modeste. Mais surtout, un livre bouleversant, sur la relation manquée, entre un fils et sa mère…

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>