Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GOETZ Adrien - Villa Kérylos

Publié le par Club Lecture de Soultz

GOETZ Adrien -  Villa Kérylos (Bernard Grasset)

Achille est le fils de la cuisinière de la Villa Kerylos, célèbre maison de style grec sur la Côte d'Azur construite par les frères Reinach, les plus grands hellénistes de la IIIe République. Il revient des années plus tard, redécouvrant son passé et ses souvenirs pièce après pièce, évoquant ses trois hôtes et leur amie Ariane, dont il fut amoureux.

Bien écrit. Rappel de la Grèce Antique à travers des moments de vie familiaux et historiques.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

GROFF Lauren - Les furies

Publié le par Club Lecture de Soultz

ROFF Lauren -  Les furies (Ed. de l'Olivier)

En 1991, Lotto et Mathilde ont 22 ans. Séduisants et amoureux, ils se marient rapidement. Dix ans plus tard, Lotto est devenu un dramaturge reconnu et son épouse le soutient dans toutes ses entreprises. Archétype du couple réussi, ils suscitent des jalousies. Mais leur union pourrait avoir une raison d'être peu avouable.

Grand prix de l'héroïne de Madame Figaro 2017 (roman étranger).

 

L’histoire d’un couple, lui veut être acteur, deviendra écrivain. Elle subvient aux besoin de ménage. Beaucoup de fêtes. Le roman gagne sa force grâce à la deuxième partie, où tut s’approfondit, tout s’explique. J’ai bien aimé.

Pas terminé. Ennuyée

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

LABRO Philippe - Ma mère, cette inconnue

Publié le par Club Lecture de Soultz

LABRO Philippe -  Ma mère, cette inconnue (Gallimard)

L'écrivain évoque le destin de sa mère, Nekta. Née d'une relation clandestine entre une enseignante et son riche employeur, elle suit des cours dans une pension suisse, payée par ce père inconnu. A sa mort, sa mère ne peut plus payer l'institution et elle est envoyée dans un pensionnat français. Devenue fonctionnaire passionnée de théâtre, elle fonde une famille.

Avec finesse, élégance, P.L évoque cette maman aimante, au parcours atypique. A travers cette « enquête » nous découvrons la vie de Netkas, qui a su malgré 2 abandons être dans la résilience ; être un modèle d’altruisme et de générosité ! A lire !

Quel magnifique hommage à une mère. Quel destin ! Récit émouvant, écriture juste, précise. Qui nous emmène dans des chemins tragiques, joyeux parois fantasques. Quel amour… A lire !

J’aime les biographies…. Alors OUI à ce récit que j’ai lu d’un trait.

J’ai beaucoup aimé. L’auteur parle de sa mère avec une grande simplicité déroulant petit à petit avec pudeur tous les éléments qui ont fi la vie de cette maman. C’est sobre, émouvant.

Récit émouvant et beau.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

MAKINE Andreï - Au temps du fleuve Amour

Publié le par Club Lecture de Soultz

MAKINE Andreï -  Au temps du fleuve Amour (Seuil)

Dans les années 1960, trois adolescents vivent dans un petit village de Sibérie entre la taïga et les miradors d'un camp de prisonniers. Soudain, tout bascule. J.-P. Belmondo envahit l'écran du cinéma de la ville voisine et l'Occident déferle avec l'espoir, la liberté et la découverte d'un autre monde.

Makine écrit toujours aussi bien. J’ai particulièrement aimé les passages dans la nature, même s’il y en a peu ici par rapport au tome précédent).

Belle écriture. Très agréable à lire. Nous suivons avec plaisir 3 adolescents qui quittent le monde de l’enfance pour découvrir l’amour, la femme et l’occident. Et nous découvrons une nature belle et hostile à la fois. J’ai beaucoup aimé ce voyage au bord de fleuve amour.

A lire+++…. Rien que pour la si elle écriture d’A. Makine

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

MASSAROTTO Cyril - Quelqu'un à qui parler

Publié le par Club Lecture de Soultz

MASSAROTTO Cyril -  Quelqu'un à qui parler (XO editions)

Le jour de son trente-cinquième anniversaire, Samuel se sent désespérément seul. Il compose le numéro de téléphone de la maison de son enfance et tombe sur lui-même, à l'âge de 10 ans. Un dialogue s'engage chaque soir entre ces deux versions de lui-même, incitant Samuel à l'introspection. Il s'interroge sur ce qu'il a fait de ses rêves d'enfant.

Une belle idée que de retrouver les rêves de son enfance. Mais l’idée guide du roman est une peu simple.

Agréable à lire. Se parler à soi-même en en recherchant l’enfant que nous étions avec tous, nos espoirs, et nos tristesses. Afin de retrouver l’envie de vivre et d’aller de l’avant et rester fébrile à ses rêves. Pourquoi pas ?

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

GRIMALDI Virginie - Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

Publié le par Club Lecture de Soultz

GRIMALDI Virginie - Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie (Fayard)

Pauline, quittée par son mari Ben, se retrouve obligée de vivre chez ses parents avec son fils de 4 ans. D'abord abattue, elle décide de ranimer ce qui avait fait tenir sa relation avec Ben jusque-là. En lui envoyant chaque jour le souvenir d'une histoire liée à leur rencontre, elle tente de rappeler à Ben, qui l'a peut-être oubliée, qu'ils se sont aimés.

C’est l’histoire d’une rencontre, d’un amour, d’une séparation. Oui, une histoire universelle. Mais il y a la souffrance…Puis, peu à peu la guérison, et il lui faut courage et patience. Même si ce n’est pas…. A lire, à découvrir avec plaisir !

Lecture facile et émouvante. Excellent pour l’été. Trouvailles amusantes dans le texte.

Analyse partagée ! Agréable à lire, de beaux paysages. L’usure des sentiments avec les aléas de la vie… Bien pour les vacances.

Lecture agréable. Histoires de famille, de couples, de parents. J’ai bien aimé.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

MONNARD Jon - Et à la fois je savais que je n'étais pas magnifique

Publié le par Club Lecture de Soultz

MONNARD Jon -  Et à la fois je savais que je n'étais pas magnifique (l'Âge d'Homme)

Coska, jeune homme discret et romanesque, se retrouve dans un monde dont les codes lui échappent. Il abandonne l'école d'art pour s'adonner à sa véritable passion, l'écriture. Suite à un concours littéraire, il est embauché par la célèbre marque de vêtements Martha Kahl. Dans ce monde de faux-semblants, saura-t-il trouver l'équilibre auprès de sa famille de fortune et de ses premiers amours ?

Un texte original, bon moment de lecture. L’écriture précise pointue tantôt poétique vous emporte au gré des pages décortique le monde du paraitre, des paillettes, des mondanités et des faux-semblants où le personnage du livre va se renier et se perdre. A lire.

Livre bien écrit, mais c’est le récit d’un univers qui ne m’a pas intéressé « trop alcoolisé ».

Partager cet article
Repost0

NOTHOMB Amélie - Frappe-toi le cœur

Publié le par Club Lecture de Soultz

NOTHOMB Amélie - Frappe-toi le cœur (Albin Michel)

Le nouveau roman d'A. Nothomb, construit autour d'une citation de Musset.

Encore un bon Amélie Nothomb les relations mère-fille, la jalousie… sont au cœur de ce récit.

Une fois encore sujet original.

Toujours égale à elle-même. Se lit d’un trait, bonne étude des sentiments.

L’Amour maternel et jalousie. Indispensable ? Amélie Nothomb en fait le tour.

Amour, haine, mépris où est la frontière ? Lecture très agréable.

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

ONO-Dit-BIOT Christophe - Croire au merveilleux

Publié le par Club Lecture de Soultz

ONO-Dit-BIOT Christophe -  Croire au merveilleux (Gallimard)

César a perdu sa femme et n'arrive pas à vivre sans elle malgré l'enfant qu'ils ont eu ensemble. Désespéré, il décide d'en finir mais, au moment où il se sent vaciller après avoir ingéré des médicaments, quelqu'un frappe à la porte. C'est ainsi qu'il fait la connaissance de sa nouvelle voisine, une jeune femme à l'accent grec, qui l'aide peu à peu à se reconnecter à la vie.

Livre agréable, bien écrit. Le début est un peu long pour ceux qui avait lu « Plonger » le livre précédent de l’auteur et connaissaient donc leur vie et la mort de Paz.

Bien écrit effectivement. Un texte un peu étrange. J’ai beaucoup aimé les dernières pages sur les « Archives du cœur ».

Tout est dans le titre : « Croire au merveilleux » qui nous invite à sortir de notre monde réel le temps de la lecture pour côtoyer les personnages issus de la mythologie grecque aux côtés de César, personnage fou de douleur après la mort de sa femme. Et il arrive un moment où le merveilleux rencontre le fantastique. J’ai beaucoup aimé.

Excellent !

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0

RUFIN Jean-Christophe - Le tour du monde du roi Zibeline

Publié le par Club Lecture de Soultz

RUFIN Jean-Christophe -  Le tour du monde du roi Zibeline (Gallimard)

 
L'histoire de la vie d'Auguste Benjowski, un aristocrate né en 1746 en Slovaquie. Tour à tour officier, bagnard, évadé, explorateur puis roi de Madagascar, il vécut une histoire d'amour intense avec Aphanasie, la fille d'un gouverneur de Sibérie. Le récit alterne les voix des deux amants.

 

Epopée très agréable à lire. Un pan de l’histoire méconnue.

Sceptique au départ, je me suis surprise à suivre avec plaisir les aventures multiples et rocambolesques. Lecture agréable, vive, alerte qui m’a obligée, avec plaisir, à avoir recours au dictionnaire parfois.

Quand la réalité dépasse la fiction… Une histoire vraiment intéressante, d’autant plus que méconnue…

Publié dans Premières impressions

Partager cet article
Repost0