SEURAT Alexandre - L'administrateur provisoire

Publié le par Club Lecture de Soultz

SEURAT Alexandre - L'administrateur provisoire (Rouergue)

Au lendemain de la mort de son frère cadet, un jeune homme reçoit les confidences de son oncle sur sa famille. Il lui révèle que son arrière-grand-père était un collaborateur, que son défunt frère était hanté par la Shoah et que sa mère participe à des réunions d'amitié judéo-chrétienne. Le narrateur enquête avec l'aide d'un historien qui l'oriente dans ses recherches.

Le sujet est bien documenté. Enquête familiale et historique qui nous éclaire sur une période très sombre de l’histoire française que j’ai découverte. Cela m’a donné envie d’en savoir un peu plus sur le sujet. (J’aime l’Histoire récente) L’écriture est froide, précise, on retrouve le style de son précédent roman « La maladroite ». Cependant j’ai eu parfois du mal à m’y retrouver entre tous les membres de la famille et les différentes époques. Un vrai labyrinthe. Ce livre nous interroge aussi sur le sentiment de culpabilité.

Tout à fait d’accord avec ces dernières observations… compliqué de s’y retrouver. Le sujet est intéressant et met en lumière les agissements indignes de certaines personnes sous couvert de Vichy. En toute impunités la cupidité, l’avidité qui amènent à l’enrichissement personnel en spoliant les juifs. Le narrateur mène l’enquête sur ce lourd secret de famille inacceptable et honteux pour lui et son frère, mais banalisé par ses parents.

Publié dans Premières impressions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article