KERANGAL Maylis de - Un chemin de tables

Publié le par Club Lecture de Soultz

KERANGAL Maylis de  -  Un chemin de tables (Seuil)

 
Mauro, un jeune cuisinier autodidacte, traverse Paris à vélo pour travailler dans des établissements variés, de la brasserie au bistro gastronomique en passant par le restaurant étoilé et la cantine branchée. A travers son histoire, l'évocation d'un monde méconnu, violent, haut lieu de la culture nationale mais aussi le récit d'un apprentissage, celui de gestes et de savoir-faire.

Un petit divertissement dans l’œuvre remarquée de Maylis de Kerangal. Une sorte de variation sous toute ses formes, par cette aventure qui aime décliner ses histoires sur les métiers. (Les chantiers, la médecine…) Et comme toujours, une écriture épurée, les mots justes, les tournures adéquates…       Pas sûr qu’elle suscitera pour autant des vocations du côté des aspirants de Lucullus !!!

Lecture, écriture agréable, fluide… qui donne une image juste des métiers de la bouche… métiers « passion » … métiers « difficiles » …  Pas simple.

Une docu-fiction, inspirée par la véritable rencontre de l’auteure avec le personnage d’écrit dans le roman ; vision réaliste des « dessous de la gastronomie, la passion, les difficultés qu’elle suscite ; belle écriture, à la simplicité efficace ! A lire !

Une écriture particulière. Un sujet très intéressant. On ne se rend pas toujours compte de l’envers du décor.

Publié dans Premières impressions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article