SUKEGAWA, Durian - Les délices de Tokyo

Publié le par Club Lecture de Soultz

SUKEGAWA, Durian  -  Les délices de Tokyo

SUKEGAWA, Durian - Les délices de Tokyo (Albin Michel)

Pour payer ses dettes, Sentarô vend des gâteaux. Il accepte d'embaucher Tokue, experte dans la fabrication de an, pâte de haricots rouges servant à fourrer les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Grâce à la vieille dame, Sentarô voit sa clientèle doubler. Mais Tokue cache un secret et disparaît du jour au lendemain.

Tout en délicatesse, cette belle histoire de transmission, de respect, véritable ode à la bienveillance, m'a enchantée.
A déguster,... sans modération !

Très joli conte philosophique, écriture fine et délicate

La densité d'une existence ce sont les liens tissés, les relations... Savoir écouter et regarder, Tokue avait appris ! Très belle histoire ! Un leçon de vie.

Je confirme belle histoire tout en finesse, délicatesse, poétique, calme, apaisante au rythme des saisons, et des fleurs des cerisiers japonais. L'art de cuisiner devient celui de vivre, de philosopher sur le sens de la vie, la place de chacun. On y parle aussi de l'importance de nos sens : l'écoute, l'odorat, la vue...

N'ai pas fini le livre pour cause, je lis trop peu en ce moment, mais le livre est prenant, et je pense qu'on ne le quitte qu'une fois tout lu

Très jolie histoire basée sur la rencontre, l'écoute, le vécu. Jolie, délicate

Publié dans Premières impressions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article